Stage escalade en Jordanie, 2011

 

Voyage en Jordanie, Wadi rum automne 2011.

Un voyage fort sympathique d’une dizaine de jours dans le magnifique désert du wadi Rum.
Les guides, Lionel et Jb heureux d’encadrer pas moins de quatre jeunes et belles stagiaires !!!
Isabelle, Isabelle, Isabelle et…Sylvaine.

Au programme de ce séjour :
- escalade de voies fantastiques dans un cadre exceptionnel,
- traversée du djebel Rum par des voies bédouines,
- canyon sec à kazali
- et visite de la citée nabatéenne de Pétra.


- Départ de Grenoble le 03 octobre, TGV jusqu’à Paris puis vol de quatre heures jusqu’à Amman.

De là un taxi nous attend et de nouveau quatre heures de route jusqu’à Ram, le village situé au cœur du désert de wadi rum.
Nous arrivons vers 23 heures chez Ali notre contact sur place qui va être aux petits soins pendant ce séjour.

- Après une nuit réparatrice, le premier petit déjeuner local à base de chappattis, confiture, vache qui rit et thé sucré est rapidement avalé.

Nous partons pour découvrir l’escalade sur les grés sableux et entièrement sur friends et coinceurs.
Nous gravissons une voie de cinq longueurs nommée l’Apéritif ! qui nous met en appétit pour aller ensuite gravir la world classique the beauty dont nous ne ferons que la première longueur d’anthologie.
Retour au village par le canyon de rakhabat et deux rappels pour profiter de la soirée.

- Le lendemain nous préparons les sacs car nous ne reviendrons pas au village avant 5 jours.
Direction bahra canyon pour deux grandes voies magnifiques. Nous nous séparons en deux cordées de trois, l’une dans une world classique, merlin’s wand , 5 longueurs dans une fissure rectiligne et des corn flakes sublimes et l’autre dans Rain in the désert, 5 longueurs avec une dernière longueur en traversée horizontale qui à laissé quelques souvenirs à nos chères varappeuses…
Retour le soir au bivouac avec Ali qui nous à concocté un repas merveilleux cuit au feu de bois.
Nous dormons à la belle étoile dans le désert sous un ciel limpide. Instants magiques !

- Le lendemain, nous alternons les voies et en fin de journée pendant que les filles rangent le camp, jb et Lionel vont faire quelques longueurs dans star of abu jaida.
Nous tenons à préciser que nous n’avons pas imposé le voile aux filles qui rangeaient le camp pendant que nous grimpions…contrairement aux coutumes locales !
A la tombée de la nuit nous rejoignons le pied du massif de Kazali et le camp d’Ali avec ses petites tentes en toile.
Un nouveau repas excellent sous fond de musique et chants locaux.

- Lundi 07 nous partons tous ensemble pour la traversée de Kazali avec une montée par la voie bédouine de sabbah et la descente par le canyon sec qui coupe le massif en deux.
C’est une vraie course avec recherche d’itinéraire à la montée et plusieurs enchainements de rappels à la descente. Il faut un bon sens de l’itinéraire mais surtout de bons cairns laissé par les bédouins !!
Dans tous les cas en Jordanie il faut toujours une frontale et une couverture de survie en fond de sac.
Au sommet la vue est fantastique sur le désert et tous ces différents massifs de la région.
Nous arriverons à la tombée de la nuit au camp d’Ali.

- Mardi matin Ali nous accompagne avec son 4*4 de l’autre coté du djebel rum et nous laisse au pied d’une immense muraille de 700 mètres. Une fois la voiture repartie, nous nous retrouvons seuls dans le désert. Notre objectif est de traverser le massif en deux jours.
Nous nous séparons en deux cordées, l’une dans la voie thamudique rive droite du grand canyon qui coupe le massif en deux et l’autre dans sabbah’s route sur l’autre rive.
C’est fantastique de progresser et trouver son chemin dans l’immensité de cette paroi.

Nous atteignons le sommet en fin d’après midi et profitons un moment de ce belvédère unique à 180 degrés sur tout le wadi rum.
Après une petite heure de descente nous trouvons un bel emplacement de bivouac sur le sable et nous ramassons du bois pour faire un feu.
Encore une nuit exceptionnelle à la belle étoile en pleine montagne.

- Le lendemain descente par hammad’s route et ses rappels fantastiques.
Quelques passages en écart au dessus de vasques vides nous ferons bien rire.
Nous rentrons tranquillement dans l’après midi au village pour un repos bien mérité.

- Jeudi matin départ très tôt pour un objectif de choix et notre dernière world classique, le fameux pilier de la sagesse. 400 mètres d’escalade en terrain d’aventure
Les longueurs s’enchainent et le vide se creuse sous nos pieds. L’entrainement des derniers jours nous permet de faire un temps canon ! On peut même buller au sommet avant d’entamer une longue et labyrinthique descente au village.
Dernier jour et départ matinal pour Pétra et sa citée exceptionnelle pour une journée de voyage dans le passé au milieu de temples superbes creusés dans le grès.
Nous rejoignons l’aéroport en fin de soirée après un dernier repas « typique » dans un petit resto local.

Retourner en haut