Compte-Rendu stage RIGLOS/Sierra de Guarra

 

Compte rendu stage aux Riglos et Sierra de guara (stage ANMSM)

Du 18 mai au 23 mai 2015

Participants : sophie, caroline, lara, delphine, marie pierre, mariko, stéphanie, nadine, pédro, simo, bruno T et bruno L, alban, pierre dit lacrampe, damien, jean philippe, ainsi que nos guides ali, dudu et pascal.

Nouveau stage ANMSM organisé et encadré par ali, dudu et pascal regroupant sur 6 jours de l’escalade dans le massif des Riglos en Espagne et des canyons dans la Sierra de Guara.

Nous nous sommes tous donnés rdv le lundi 18 mai en fin de matinée. Certains arrivent de Pau et de la côte basque, d’autres arrivent d’Ariège et de Grenoble.

J1 A peine arrivés et avons nous posé les affaires au refuge de Riglos que nos guides nous entrainent en direction du Colorao ou Pequenos Riglos pour une voie de décrassage. (3 à 4 longueurs). Cela nous met tout de suite dans l’ambiance avec un rocher fait de conglomérats, n’inspirant pas confiance au début mais très solide en fait.

J2 Direction pour certains vers le macizo del Pison pour la voie d’Espolon Adamello, 6 longueurs, 200m avec deux passages bien techniques. Merci aux petites sangles de Pascal, « oubliées » ça et là et qui se sont révélées bien utiles. Nous étions 3 cordées (2+2+3). Pendant ce temps, Dudu, Marie pierre et Simo faisait de la couane. Pas très loin de nous deux cordées se sont attaquées au Cuchillo voie de 200 face à la terrasse. Cela a permis de les voir évoluer tout en sirotant une petite cerveza bien fraiche. Merci à Caro pour un beau vol tout en maitrise qui a beaucoup impressionné une cordée de beaux gendarmes du pghm située dans la voie classique ANTONIO SANZ.

J3 Le lendemain direction la Pena Rueba non pas pour boire des bières mais pour grimper. C’est un petit massif situé en face des Riglos à 15 minutes en voiture.

Trois cordées dans Sendero, 12 longueurs avec dans la fin dans du rocher bien pourri et un vent en rafale à 100 km/h et deux cordées dans santi sagaste. On se retrouve tous au sommet avec une vue magnifique sur les riglos.

J4 Le lendemain direction la Sierra de guarra pour 3 jours de canyon. Départ pour 1 heure de route en passant par Huesca et rejoindre le premier canyon dit Peonera. Canyon aquatique de 4 h en tout, que l’on peut faire sans corde mais on ne sait jamais. Arrivée avec un saut final de 10m au niveau du barrage. Superbe.

Le soir installation au camping « el puente » de Rodellar, petits mobiles homes en dur que je recommande. La patronne est super sympa, la bouffe très bonne. Nous y avons fait honneur après un bon apéro réconfortant à base de canne à sucre. El diplomatico formidablo.

J5 Le lendemain direction du groupe pour le Mascun superieur en partant à pied de Rodellar. Rien que la marche d’approche vaut le détour avec des paysages magnifiques. Le canyon est superbe, un des top 3 de la sierra de guarra avec de grands rappels, des passages sombres avec très peu de visibilité (les Oscuros) et toujours des vues à couper le souffle.
Le soir fin de stage, retour à la casba pour certains dont votre serviteur. Le reste du groupe a fait un canyon le lendemain (Los Oscurros del balces) avant un retour mérité dans le Nord et son froid réputé.

Les points forts du stage : superbe ambiance avec des sites fabuleux, los mallos de Riglos pour la pierre, la sierra de guarra pour l’eau. Dépaysement garanti avec ambiance espagnole et montagnarde, le tout avec un climat plutôt sec, en général. Bonne adresse à Rodellar au camping El puente ou l’on peut retourner en famille (ils louent le matos pour les enfants).
Un point négatif, à mon avis : (et il en faut bien un) le refuge de Riglos. Les dortoirs sont corrects mais la bouffe elle ne l’est pas. Pour des adultes affamés et assoiffés que nous étions le soir. A éviter sauf changement..

Encore un grand merci à l’organisation pour la bonne humeur, l’encadrement, les suggestions de voies et de canyons. Merci à tous pour votre participation et à la prochaine.

Retourner en haut