DIUMUM - 30 ans

 

DIUMUM... 30 ans le bel âge

En 1991, Pierre Girardet (photo de droite), à la fois Professeur de médecine et Guide de haute montagne crée le DUMM : Diplôme Universitaire de Médecine de Montagne : deux journées de cours théoriques par mois suivies d’un stage de cinq jours encadré par des guides.
En 1992, la responsabilité pédagogique de ce diplôme est confiée à France Rocourt. La formation évolue très vite par l’arrivée dans l’encadrement des guides du PGHM 38. Pierre Nicollet prend les choses en main et est relayé deux ans plus tard par l’un des guides encadrants : Pierre Durand dit : « Dudu ». Les CRS entrent dans la danse avec en particulier JB Allan relayé par Ali Krim. L’ANMSM trouve les médecins ayant la double compétence afin d’encadrer et enseigner la médecine de montagne.
Quelques années plus tard, « qui n’avance pas recule », les centres de formation CNEAS et CNISAG entrent à leurs tours dans la danse. Les partenariats, basés sur l’amitié et la confiance se formalisent par l’intermédiaire de conventions. Les encadrants guides issus des unités de secours se donnent à fond afin de faire passer leurs compétences. Depuis, ils sont fidèles et trop nombreux pour être cités.
Franc Mengelle, responsable d’un enseignement similaire sur Toulouse se rapproche de Grenoble. C’est le début de solides amitiés.
Après le rêve de proposer une seule formation interuniversitaire en France, nait le DIUMUM en 2003 : Diplôme Inter Universitaire de Médecine et Urgence en Montagne formation des facultés de Grenoble et Toulouse.
L’enseignement prend la forme de quatre stages de cinq jours chacun, étalés sur deux années universitaires. Un mémoire couronne cette formation axée sur un grand nombre de simulations de plus en plus élaborées.
Franc et France ont passé les relais à Olivier Martin, Jean-Philippe Page puis à Rémy Buscot, Delphine Castagnet pour les Pyrénées ; Marc Blancher, Isabelle Favier pour les Alpes. Dudu est toujours fidèle au poste.
Le DIUMUM c’est une sacrée ascension !
Plus qu’une formation à sens unique, tous les secouristes participants CRS et gendarmes donnent sans compter et participent à cet enseignement et au partage avec les uns et les autres, plus qu’un diplôme c’est une aventure humaine.
Reste un bilan surprenant sur 30 ans, près de 800 médecins formés dont certains qui viennent de l’étranger : Canada, Italie, Suisse, quelques 120 stages organisés et toujours la même passion partagée avec tous ceux qui contribuent à la réussite de cette formation.
Remerciements aux médecins participent où ont participé activement à ces formations et son évolution, difficile des citer tous sans en oublier mais il y a Pascal Fernandez, Véronique Ramonda, Pierre Sallerin, Manu Gurrera, Jules Clouzeau, Jef Finance, Thibault Legourtiere pour les Pyrénées et pour les Alpes, Vincent Dutheil, Paul Jaffres, Lionel Stempfel, Sandra Lantelme, Jean Blanchard, Pierre Muller, Manu Cauchy, Hervé Bouchet, Bernard Lanaspre, Philippe Mahiou, Raphaël Briot, Ben Wuyts, Didier Moens, Stan Prieur, Pierre Pili, Guillaume Séchaud, Caroline Birlouez, Lara Puthon Stéphane Baré, François Albasini, Nicolas Paris, Jérémie Faurax, Mathieu Cardine, Jeanne Oberlin, Jérémie Faurax et tant d’autres qui mettent leurs connaissances, leur enthousiasme, leurs expériences dans l’enseignement du secours en montagne qui reste une belle cerise sur un exercice professionnel.

Retourner en haut